Sirop de fleur de coco

Le sirop de coco

Très à la mode en ce moment, je n’avais pourtant pas prévu de m’en procurer, car je ne pense pas que ce soit aussi sain qu’on nous le dit. Je vous explique pourquoi dans cet article.

Mais en faisant mes courses, il y en avait en promo, avec 30% de réduction, et face à l’insistance de ma copine, je n’ai pas fait le poids …

Me voilà donc avec un flacon (ou ce qu’il en reste) que j’ai pu goûter afin de vous donner mes impressions :

Qu’est-ce que c’est ?

Le sirop de fleur de coco est produit de la même façon que le sucre de coco, mais en s’arrêtant une étape avant. Pour schématiser, on récupère le nectar de la fleur qu’on fait bouillir pour le concentrer, on obtient du sirop. Et si on veut du sucre, on fait cristalliser ce sirop. J’en parle également dans mon article sur les différent sirops, n’hésitez pas à le lire.

D’un point de vue nutritionnel, l’étiquette de mon flacon m’indique 78% de glucides nommés « sucres ». Sur les étiquettes alimentaire, la mention sucre fait référence aux glucides simples : glucose, fructose, lactose, galactose et saccharose (également maltose il me semble). Difficile ici, même sur le net, de trouver la répartition exacte de ces glucides dans le produit, mais je suppose qu’il s’agit de fructose en majorité, et de glucose ou de saccharose.

L’index glycémique serait de 35. Ici aussi, à part sur les sites qui vendent le produit, je n’ai pas trouvé d’autres références … je suis donc très sceptique.

Si je devais donner mon avis, je dirais que par prudence, le sirop de coco est plus proche du sirop d’agave que du miel ou du sirop d’érable (cf article cité plus haut)

A noter cependant qu’il est riche en potassium et a une teneur intéressante en calcium

Passons à l’utilisation et au goût maintenant.

Utilisation : 

L’utilisation est la même que pour du miel ou des sirops d’érable/agave

  • boissons
  • pâtisseries
  • sauces

En revanche, au niveau du goût, il faudra le goûter sur des pancakes ou à la petite cuillère pour percevoir cette douce saveur de caramel 😉 Mais ça, c’est purement subjectif, et n’ayant pas mangé de caramel depuis des années, je ne peux pas affirmer bien reconnaître ce goût.

Intégré dans des préparations, seul son goût sucré se fera sentir, et la différence entre un sirop de coco et un sirop d’agave/érable sera imperceptible.

Conclusion :

Même si j’ai apprécie ce produit, je ne pense pas en racheter. Selon moi, il n’apporte rien de plus que le sirop d’érable ou le miel. Et il est même selon moi à éviter, car nous n’en consommons pas depuis suffisament longtemps pour avoir assez de recul sur ses soit-disant bienfaits : il a été bombardé sur le devant de la scène healthy comme un produit miracle, sain, à faible IG … mais où sont les vraies études qui le prouvent ? Les seules références, comme je l’ai dit plus haut, sont sur les sites qui le commercialisent …

De plus, mon flacon indique tout en bas de l’étiquette « contient des sulfites ». Sont-ce des sulfites naturellement présents dans le nectar de coco, sont-ils rajoutés ou produits lors de la fabrication du sirop ? Impossible de le savoir … Il y a encore trop de flou sur ce produit selon moi.

Pour aller plus loin dans l’étude de cet aliment, je vous conseille l’excellent article d’Haltère du  Druide 😉

Mais je suis curieux tout de même de savoir ce que VOUS en pensez ! Alors n’hésitez surtout pas à me laisser un commentaire en attendant mon prochain article !

 

BYE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *