Mes sources de PROTÉINES

HELLO 😃

Dernier épisode de la trilogie des macro nutriments : les protéines ! Et oui, je les ai gardées pour la fin ^^

On a tendance à penser que les protéines sont les nutriments les plus importants pour les sportifs de force/fitness. Alors qu’elles ne sont pas plus importantes que les glucides et les lipides.

Faisons ensemble le tour de mes sources de protéines, qui ont récemment évoluées suite à mon expérience du végétalisme.

  • LA VIANDE :

Et les abats !

Même si j’ai beaucoup réduit ma consommation de viande dernièrement, elle reste une source de protéines importante pour moi. Bien sûr, je privilégie les viandes maigres autant que possible pour ne pas déséquilibrer le ration protéines/lipides.

Quand aux abats, j’adore ça ! Je sais qu’ils ne sont pas au goût de tout le monde, mais lisez un peu la suite … Ils sont aussi riches en protéines que le muscle, contiennent du fer et du zinc en quantités intéressantes, ainsi que du collagène et du glycogène, et sont bien moins cher que la viande 😉

  • LE POISSON :

Et les fruits de mer

Les poissons et les fruits de mer, tout comme la viande et les œufs, apporte des protéines complètes. Ma consommation de poisson est aujourd’hui plus importante que celle de viande, j’en consomme très régulièrement, au moins deux à trois fois par semaine.

Attention cependant à ne pas en consommer trop à cause de la présence de résidus de métaux lourds et/ou d’antibiotiques, surtout dans les poissons gras.

  • LES OEUFS :

Les œufs sont certainement une des meilleures source de protéines. Ils contiennent tous les acides aminés essentiels et dans des proportions presque optimales.

Je consomme aussi bien le jaune que le blanc, et je privilégie les œufs BIO.

  • LES CÉRÉALES ET LÉGUMINEUSES

On entend et lit beaucoup de choses au sujet du mélange céréales/légumineuses, comme quoi un par un, ils n’apporteraient pas des protéines complètes et qu’ils faudrait donc les mélanger. D’autres personnes pense que les protéines végétales ne doivent pas être comptée dans les apports protidiques journaliers.

Mon avis : ils ont tous tord ! Les choses sont à la fois plus simples et plus compliquées. Je ferais bientôt un article sur ce sujet 😉 Mais pour ma part, je compte mon apport en protéines végétales, et je consomme céréales et légumineuses soit ensemble, soit séparément sans me poser de question.

 

  • LES NOIX :

Amandes, noix de cajou, noisettes, cacahuètes, tous ces oléagineux sont riches en protéines (en plus de contenir des lipides et des glucides). Ils ne doivent pas être considérer comme une source de protéines à part entière, mais leur apport reste tout de même intéressant.

  • LE SOJA :

Le soja fait parti de la famille des légumineuses, mais sont profil nutritionnel est différent, et les sous produits du soja sont riches en protéines.

Je consomme donc régulièrement du tofu et du tempeh, qui contiennent presque autant de protéines qu’un morceau de poulet.

Cependant, une surconsommation de soja POURRAIT (et j’insiste bien sur le conditionnel) être néfaste pour la santé. Pour ne prendre aucun risque, j’évite d’en consommer trop souvent, et je choisi des produits bio à base de soja français pour éviter la présence d’OGM.

  • LES PROTÉINES EN POUDRE

J’en ai parlé dans mon article sur les compléments alimentaires, les protéines en poudre me permettent d’optimiser mon apport protidique quand mon alimentation ne suffit pas, ou quand je n’ai pas la possibilité de cuisiner.

Je consomme principalement de la protéine de lactosérum (whey), de soja, de chanvre et parfois de riz et de pois.

 

Vous voyez qu’il y a des protéines dans tous les aliments. Et pas uniquement dans le poulet et le colin surgelé de chez Carrefour. Une alimentation variée et de qualité, avec des produits bruts vous apportera toujours tout ce dont vous avez besoin. N’oubliez jamais ça !

Je vous retrouve très vite pour de nouvelles recettes et de nouveaux articles 😃

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *