Couscous végétarien aux légumes primeurs

J’ai nommée cette recette « Couscous » mais en vérité il s’agit plutôt du fruit de la rencontre entre un Couscous, un Tajine et d’une pointe de fantaisie. Je me suis beaucoup inspiré de la recette succulente de tajine végétarien que j’avais dégustée à Rennes. Je l’ai adaptée à la saison, en utilisant les délicieux légumes primeurs de printemps.

Je n’avais jamais cuisiné de vrai couscous, ni de tajine. Les raisons sont simples : je n’ai pas le matériel nécessaires, et le couscous il faut bien admettre que c’est pas le plat le plus « healthy » !

Mais en voyant tous ces beaux légumes sur les étals, cette idée de recette m’est très vite apparue 😉

j’ai donc préparé ma liste d’ingrédients, et hop ! Direction le marché, Grand Frais et le magasin Bio.

Les ingrédients :

Les légumes :

Pour les légumes et le bouillon, j’ai mis des quantités au hasard. Je voulais en préparer un gros volume pour en avoir de reste pour la semaine.

  • Betteraves en botte
  • Carottes en botte
  • Navets primeurs
  • Pommes de terre nouvelles
  • Poireau primeur
  • Chou vert primeur
  • 1 oignon rouge en botte
  • 1 boîte de pois chiches (250g)

Le bouillon :

  • Jus de tomate
  • Eau
  • Sel
  • Epices raz el hanout
  • Farine de lupin (pour épaissir)
  • Coriandre fraîche
  • Feuilles de carotte (c’est pour ça qu’on a besoin des fanes de carottes)
  • Purée de piment

Autres ingrédients :

  • 80g de boulgour de petit épeautre
  • 4 dattes
  • Quelques noisettes
  • Graines de carvi
  • Huile de colza
  • Huile de noisette

La préparation :

  1. Comme d’habitude, commencer par réunir tous les ingrédients et tout le matériel nécessaire. Pas de matériel sophistiqué : un bon couteau, un économe, une casserole, une cocotte, une planche à découper.
  2. La betterave étant longue à cuire, on commencera par elle. Couper les fanes à la base, et garder quelques tiges. Éplucher et tailler la betterave en morceaux, et la mettre à cuire dans une cocotte avec de l’eau, du jus de tomate, du sel et les épices raz el hanout.
  3. Pendant la cuisson, préparer les autres légumes : Eplucher la carotte et la tailler en bâtonnets, couper les tiges de betterave en tronçons, tailler l’oignon en lamelle (garder un peu de la tige pour la déco), émincer le chou et le poireau, couper grossièrement le navet et la pomme de terre.
  4. Plonger tous ces légumes dans le bouillon.
  5. Hacher finement un peu de coriandre et de fane de carotte. Les ajouter aux légumes, avec un peu de purée de piment. Laisser cuire.
  6. Quand les légumes sont presque cuits (tout dépend des goûts. Moi j’aime bien garder un peu de croquant.), mettre petit à petit un peu de farine de lupin dans le bouillon pour épaissir légèrement. Ajouter les pois chiches, couper le feu et réserver.
  7. Faire cuire le boulgour dans un grand volume d’au salée à ébullition.
  8. Quand il est cuit, l’égoutter et passer au dressage. Réchauffer un peu le bouillon si nécessaire.
  9. Pour le dressage, déposer du boulgour dans une assiette et le parsemer de noisettes concassées, de graines de carvi et de dattes coupées en deux. Arroser de quelques gouttes d’huile de noisette.
  10. Déposer les légumes à côté du boulgour, et ajouter un peu de jus. Arroser d’un peu d’huile de colza, et décorer : j’ai utiliser de la coriandre, des tiges d’oignon, des feuilles de carotte et des lanières de carotte crue.

Et voilà votre couscous/tajine aux légume primeur prêt à être dégusté ! 😃 Je suis très satisfait de cette recette. Même si ce n’est pas un vrai couscous, on retrouve bien ces saveurs caractéristiques, mélangées aux parfums des légumes primeurs et au petit goût de noisette du petit épeautre.

A refaire très vite 😉

Alors ? Qui va se laisser tenter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *