Comment bien manger ?

HELLO les gourmands !

Récemment sur Instagram, j’ai fait un mini article sur comment avoir une alimentation saine, et j’ai eu beaucoup de retours positifs 😊 Merci à tous ceux qui ont commenté et donné leur opinion !

Du coup, j’ai décidé de reprendre cet article ici, de façon plus détaillée et illustrée.

MON PARCOURS

Cela fait longtemps que j’ai décidé d’adopter une alimentation saine, mais le moins que je puisse dire, c’est que je ne m’y suis pas toujours bien pris :

  • J’ai commencé au tout début par réduire les quantité de la plupart des aliments, et à ajouter des fruits et des légumes. J’étais adolescent à l’époque, et je me nourrissait comme un adolescent, des pâtes et des frites, avec de la « viande » industrielle. Je n’aimait pas les légumes, et ma mère n’était pas fan non plus, du coup ils n’étaient pas souvent au menu. Mais ce petit changement dans mon alimentation a eu l’effet escompté de me faire perdre du poids.
  • Tellement que j’ai fini par en faire un obsession, et à vouloir en perdre toujours plus. J’ai commencé à manger en toutes petites quantités, et à éviter les matières grasses.
  • Puis quand je suis parti faire mes études à 17 ans, j’ai commencé en parallèle à faire un peu de musculation avec une barre et 2 haltères que j’avais acheté. J’étais super assidu (plus que pour mes cours), mais je faisais n’importe quoi (c’est pas moi qui le dit, c’est mes vertèbres) ! Et pour l’alimentation, pareil : il n’y avait qu’un seul mot d’ordre « PROTÉINES ». Les glucides je m’en fichait complètement, et les lipides, je les évitais au maximum ! Tout ce qui avait plus de 5% de matière grasse, je n’en mangeais pas. Le reste, industriel ou pas, peu importe les ingrédient, j’en mangeais de grosses quantités. En deux ans, j’ai pris 20 kilos (pas que du gras, du muscle aussi, mais surtout du gras)
  • Puis, mes études finies, je suis retourné chez mes parents pour suivre une formation à distance. Pendant mon temps libre, je lisais et regardais beaucoup de vidéos sur l’alimentation. C’est comme ça que j’ai découvert l’index glycémique et l’insuline ! Et là, changement radical, les lipides reviennent, les glucides sont contrôlés et limités. Ma consommation de protéines baisse aussi petit à petit. En parallèle, je m’inscrit en salle de sport : je continue d’y faire n’importe quoi, mais mon poids redevient « normal ». En revanche, pendant presque 2 ans, je stagne car je ne mange pas assez, ni assez bien, et je m’entraîne mal.
  • Ma formation terminée, je trouve un petit travail. 4 ans d’études et moins d’un an de travail dans l’informatique ont réussi enfin à me faire comprendre que c’était pas pour moi. Pendant les heures de bureau, je passais plus de temps à regarder des sites de nutrition et à me former moi-même. Je cherche également comment devenir professionnel de la nutrition. Entre temps j’ai compris comment m’entraîner et comment mieux manger, et je progresse enfin ! Mon approche de l’alimentation saine évolue pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.
  • Eté 2017, mon contrat étant terminé je m’inscrit dans une formation de diététicien. Mes connaissances de bases me servent énormément. Et heureusement que j’en ai déjà, parce les lobbies de l’industrie agro-alimentaire ont même envahit l’éducation nationale

« Buvez du lait et mangez des céréales »

MES CONSEILS

Et du coup aujourd’hui pour moi c’est quoi manger sainement ?Il y a tellement d’idée reçue, de faux conseils bidons et d’informations éronée, surtout sur internet et les réseaux sociaux qu’il est facile de se perdre et de passer complètement à côté de l’essentiel.
Alors même si je sais que mon alimentation n’est pas parfaite et n’est qu’un exemple parmi d’autres façon de s’alimenter, voici selon moi une liste non exhaustive de points importants pour bien manger :

  • Eviter au maximum les produits transformés et industriels ! Aucune industrie alimentaire, aucune grande marque ne se soucie de notre bien être. Tout ce qui compte c’est leur chiffre d’affaire. Alors même les produits « lights », poubelle ! Alors évidemment, en pratique c’est pas si facile que ça, on a toujours dans les placards ou le frigo un aliment un peu transformé, mais le tout et d’essayer de faire au maximum les choses soit-même, et quand on utilise un produits transformer, de s’assurer de sa qualité et de sa composition.
  • Manger des produits frais et bruts qu’on cuisine soit-même. C’est l’extension du premier point, cuisiner soit-même permet d’éviter les produits industriels et de savoir exactement ce qui se trouve dans notre assiette. Ça permet aussi de contrôler les quantité de chaque ingrédient et de les adapter. Ce qui fait le lien avec le point suivant …
  • Manger en fonction de ses propres besoins , et pas en fonction des conseils du dernier magazine féminin qu’on a lu (ou n’importe quel magazine). Il n’y a pas de nombre de calories parfait qui convienne à tout le monde. Chacun a des besoins différents en fonction de pleins de paramètres (métabolisme, activité physique, travail, rythme et hygiène de vie, etc …). En revanche, apprendre à compter ses calories et selon moi nécessaire pour bien débuter et apprendre à connaître ses besoins. Pour cela, il faut connaître les valeur nutritionnelles des aliments que l’on consomme. Avec l’expérience, je sais à l’œil quelles quantité d’aliments je dois utiliser (je ne pèse que pour des recettes que je partage ici)
  • Veiller à un bon équilibre des nutriments. Et pas seulement des macronutriments, mais aussi des micronutriments, et à l’équilibre acido-basique très important, et à l’équilibre Oméga 3/6. Notre alimentation moderne est trop riche en aliments acidifiants (des aliments qui abaisse notre pH sanguin, le rendant acide)ce sont les aliments d’origine animale, les céréales et les légumineuses ; et trop riche en oméga 6 qui sont certes essentiels mais qui sont néfastes si le ratio oméga 3/6 est déséquilibré en leur faveur. On trouve ces oméga 6 dans les graisses animale (surtout pour les animaux provenant d’élevages intensifs), dans certaines huile communes (tournesol) ou soit-disant saines (pépins de raison), dans les cacahuètes et dans les céréales en petites quantités.
    Notre corps et notre cerveau ont besoin de ces équilibres pour bien fonctionner, c’est hyper important !
  • Manger des produits variés et qu’on aime. Si on aime que les fast food, ça semble mal parti, mais bonne nouvelle : acheter des produits bruts permet de découvrir plein de
    nouvelles saveurs. Depuis que j’ai banni l’industriel, j’aime tout ! Il n’y a pas un seul aliment (sauf peut être le kaki 😛) que je n’apprécie pas et parfois j’ai de grands dilemmes pour choisir quoi me préparer !
  • Si c’est BIO c’est mieux ! Ça évite la présence de résidus toxiques et garanti un produit de meilleure qualité (si produit brut). Attention cependant, veillez à ce que les produits soient labellisés avec le label français ou européen. Sans ce label, aucune garantie. Dans d’autres pays, je pense au Pérou et aux pays asiatiques, les normes ne sont pas les même que chez nous, et un produit BIO originaire de ces pays peut contenir quand même des résidus.
  • Boire suffisament et dormir suffisament. Ce n’est pas de l’alimentation à proprement parler, mais un corps hydraté et bien reposé absorbe mieux les nutriments. On recommande de dormir en moyenne 8h/jour et de boire 2L d’eau. Ces besoin évolue selon les individus.
  • Manger des produits locaux et de saison autant que possible. Car ils seront bien plus riches nutritionnellement (pas de voyage depuis l’autre bout du monde, pas d’accélération de croissance, etc ..) et parce que ça soutient les producteurs locaux qui pourront produire des produits encore meilleurs
  • Enfin, j’ajouterais de faire attention aux emballages. Certains emballages (surtout ceux en plastique) contiennent des perturbateurs endocriniens et/ou des produits toxiques. Un aliment sans emballage ou avec un emballage naturel/bio dégradable/recyclable sera toujours un meilleur parti. Mais quand on achète des produits bruts, on n’a très peu d’emballage en fin de compte

Voilà, je pense que j’ai tout dit 😃 bien sûr, si j’ai oublié quelque chose, ou si vous pensez que je me trompe sur certains points, la section commentaires est là pour ça. J’attend vos réactions, et je vous retrouve très bientôt pour de nouvelles recettes !

3 pensées sur “Comment bien manger ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *